évaluations formatives

Logo Comac Students for Change

Les cours et examens en ligne posent énormément de problèmes, ont impacté la qualité de l’enseignement et ont également renforcé les inégalités dans l’enseignement supérieur. Un-e étudiant-e sur quatre ne dispose pas d’un lieu adéquat pour étudier. Impossible de ‘garder le rythme’ dans ces conditions.

La proposition de remplacer les examens par des évaluations formatives sera bientôt discutée au parlement. Interpelle la Ministre Valérie Glatigny et l’ensemble des partis politiques pour leur demander de soutenir cette proposition.

je participe
Le bouton ne fonctionne pas ?

Note : Les contacts des parlementaires sont leurs e-mails professionnels retrouvés sur leur site internet ou le site officiel du Parlement FWB.

Octave

Octave Daube
Responsable de Comac Étudiants

Plus d’infos…

Suivez-nous

Certains navigateurs ne permettent pas d’ouvrir le lien ci-dessus. Vous pouvez essayer depuis un autre navigateur ou bien depuis votre smartphone. Vous pouvez également vous-même ouvrir votre logiciel de messagerie et copiez/collez-y les informations ci-dessous :

Adresses emails des destinataires à copier/coller :

alice.bernard@ptb.be,l.devin@parlement-wallonie.be,aldagreoli@gmail.com,schepmans@gmail.com,info@joellemaison.com,matteo.segers@ecolo.be,glatigny@gov.cfwb.be

Objet de l’email à copier/coller :

Remplaçons les examens par des évaluations formatives

Message de l’email à copier/coller :

Madame la Ministre, mesdames et messieurs les chefs de groupe parlementaire,

Avec le confinement et le passage très rapide aux cours en ligne, de nombreux problèmes se sont posés. Les cours en ligne ont été jugés insatisfaisants par un-e étudiant-e sur deux tandis qu’un-e étudiant-e sur quatre ne dispose pas d’un endroit adéquat pour étudier. Beaucoup d’autres ont perdu leur job étudiant et leur revenu du jour au lendemain. La qualité de l’enseignement a été impactée et les inégalités se sont aggravées. Dans ces conditions, impossible de garder le rythme.

Organiser des examens sans prendre la mesure de la situation provoquerait l’échec de nombreux-ses étudiant-e-s. La seule chose que ces examens permettraient de certifier, c’est l’accroissement des inégalités causé par le confinement. Nous ne voulons pas d’une session d’examens qui ressemble à Hunger Games où règne la loi du plus fort.

La pétition de Comac (mouvement étudiant du PTB) proposant de remplacer les examens par des évaluations formatives a récolté plus de 10.000 signatures. Cette proposition s’appuie sur trois axes:

- Chaque étudiant obtient minimum 10/20 lors de l’évaluation. Cela permet d’éviter un échec massif et le renforcement de la sélection sociale mais aussi aux enseignants de pouvoir évaluer où en sont les étudiant-e-s. Chaque étudiant-e peut également s’auto-évaluer avec cette approche.
- Des remédiations doivent être organisées cet été et le quadrimestre prochain afin de permettre à chaque étudiant-e de se mettre à niveau et de pouvoir suivre les cours l’année prochaine.
- Le cursus doit être réorganisé. Le quadrimestre prochain ne peut pas reprendre comme si les étudiant-e-s avaient pu suivre normalement les cours.

Par ce mail, j’aimerais vous demander si nous pouvons compter sur votre soutien et connaître la position de votre parti au sujet de la proposition de remplacer les examens certificatifs par des évaluations formatives pour cette session d’examens. Les députés Anouk Vandevoorde, Elisa Groppi, Jean-Pierre Kerckhofs et Alice Bernard ont d’ailleurs déposé une résolution (https://cutt.ly/comac) en ce sens qui sera discutée lors de la prochaine commission de l’enseignement supérieur le 23 juin.

Dans l’attente de votre réponse,
Cordialement,

Comac Etudiant 2020 - Website by DIREXION Web Agency
Mentions légales et politique de traitement des données privées